Polynesie française : traverser Moorea à pied

0
166

Polynesie française. L’île soeur de Tahiti abrite de nombreux champs d’ananas. La randonnée des trois cocotiers à Mo’orea, vous fait traverser l’île à pied en une demi-journée au milieu des fruits sucrés et des mape (chataigniers tahitiens).

Près de cinq à six heures sont nécessaires pour randonner d’un bout à l’autre de l’île de Mo’orea mais cette marche à pied, accessible à tous, assure des points de vue à couper le souffle ! Pour démarrer la marche, rendez-vous au lycée agricole d’Opunohu, véritable laboratoire de la culture de l’ananas. N’hésitez pas à déguster un jus de fruits fraîchement pressé par les élèves. Les ananas de Moorea ont une saveur exceptionnelle. Originaire du brésil, ils ont été introduits en 1789 par le capitaine Bligh, commandant de la Bounty. La variété cultivée s’appelle la Queen Tahiti et Mo’orea est devenu le principal centre de plantation d’Ananas de la Polynésie Française.

Le départ est lancé pour la randonnée : les premiers kilomètres s’effectuent sur une route goudronnée. Tournez ensuite sur le chemin des ancêtres pour traverser les champs d’ananas du lycée agricole et ceux d’agriculteurs de Mo’orea, cultivés sur plusieurs hectares. De là, vous apercevrez déjà le point de vue à atteindre : le col des trois cocotiers entre la vallée d’Opunohu et Haapiti. D’ailleurs, ce col ne compte plus qu’un seul cocotier, les autres ayant été arraché par un cyclone dans les années 80.

Au total, l’île soeur de Tahiti compte huit montagnes :  le mont Tohiea (1207 m), le mont Rōtui(899 m), Mou’a roa (880 m), Mou’a puta (830 m), le mont Tearai (770 m), le mont Tautuapae (769 m), le Mont Fairurani (741 m) et le mont Matotea (714 m).